10 avril 2010

Route Rio Tristesse

Il était fatigué, ou plutôt las. Ces trajets hebdomadaires pour rentrer au bercail après une semaine de dur labeur finissaient par lui taper sur le système. Oh, ce n'était pas qu'il détestât conduire, au contraire : il en profitait pour laisser vagabonder ses pensées, avec l'impression d'être à l'abri dans la bulle de l'habitacle. Mais c'était éreintant, surtout l'hiver quand tout le trajet se faisait de nuit après une semaine passée sans apercevoir le soleil. Sans parler de sa bagnole déglinguée dont il se demandait par quel espèce... [Lire la suite]
Posté par Nil-the-Frogg à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 novembre 2009

Stand down

NB : ce petit texte est juste un hommage et un clin d'oeil (que j'espère) amical. ~~~<>~~~Nous nous sommes déjà croisés sans trop savoir où nous étions et moins encore où nous allions. Je n'ai plus de boussole depuis longtemps et il me semble qu'elle même n'ait guère confiance en ses portulans. D'ailleurs la carte n'est pas le territoire, celle du Tendre pas plus qu'une autre. Peu importe, j'aime nos échanges décousus faits de passions que l'on rapièce pour la circonstance et de lancinants silences.Elle m'a téléphoné en début... [Lire la suite]
Posté par Nil-the-Frogg à 13:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
26 septembre 2009

Diner aux chandelles

Les dernières notes de la symphonie résonnèrent dans l’auditorium, se dissolvant lentement avec le charme qu’elles venaient de tisser, cédant la place à un silence lourd. Mais la magie de la musique embaumait encore les cœurs, nourrissait encore les esprits. Il n’y eut pas d’applaudissements ; les musiciens n’en attendaient pas. Pour un instant, chacun resta assis à sa place, retardant le moment de revenir au monde, rassemblant la force de se lever. Quelques spectateurs se dressèrent enfin, puis d’autres encore. Les musiciens... [Lire la suite]
Posté par Nil-the-Frogg à 11:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,